Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 03:29

moto-tour-portrait-christophe.jpgChristophe Terrade : le "new-comer"

Christophe Terrade est en revanche un parfait novice. Le Moto Tour est sa première expérience de compétition route (il a fait un peu de cross auparavant) et ce manque d’expérience se ressent d’emblée. Il a acheté sa Kawasaki ER 6n trois semaines avant le départ et souligne lui-même une préparation « à l’arrache ». Il tente l’aventure avec une bande de potes (le Team Dordogne Périgord) pour réduire les coûts et optimiser l’assistance. Son objectif : finir…

Après deux secondes de réflexion, il avoue tout de même : « J’aurais été fier de terminer en milieu de classement ! » Car sa course tourne vite au chemin de croix et si sa détermination et son sens de la débrouille n’avaient pas été au rendez-vous, il aurait été contraint à l’abandon.

Durant les trois premiers jours, Christophe apprend sur le tas (les cartons de pointage, la base chrono…) et tient ses objectifs avec une 73e place au général. Mais l’épreuve marathon du mercredi 5 octobre fait des dégâts : en pleine liaison, il chute lourdement sur une couche anormalement élevée de gravillons, et son ER 6n « prend cher ». Guidon en huit, durit de frein avant arrachée, Christophe prend le temps pour réparer les points vitaux sur place (3 heures de mécanique) grâce à la mise à disposition de l’atelier dans un petit garage Renault.

Cette chute lui fait louper les deux spéciales du jour et il prend 5 heures de pénalité. Résultat, il pointe 130e au général, laissant seulement deux malheureux pilotes derrière lui.

Dos au mur et débarrassé de tout stress lié au classement, Christophe aborde désormais la course avec une philosophie nouvelle résumée par un limpide « se faire plaisir ! » Et cette recette paye. Spéciale après spéciale, ses temps s’améliorent doucement et lors de l’ultime étape du Mont-Faron, il se paye même une belle 59e place, signe d’un potentiel de pilote à découvrir.

Au final, Christophe est heureux d’avoir satisfait son souhait initial en ralliant Toulon. Certes, sa 118e place ne le contente pas pleinement mais, promis, il se préparera mieux pour l’an prochain.

          lien vers l'article complet de Motomag

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mc2rives - dans Vitesse
commenter cet article

commentaires

Nb de visite 2015

Rechercher

Archives

Catégories